L’éducation canine, par SOUTIEN CANIN


Ce week-end, à l’occasion de ma participation à un séminaire sur la rééducation des chiens agressifs ou réactifs (par Emma Parsons), une question très intéressante m’a été posée : «En quoi consiste exactement votre métier ? Qu’est-ce qu’un éducateur canin (/ un dresseur) ?»

J’ai trouvé cette question pertinente, car chaque personne, chaque propriétaire de chien, ou encore, chaque professionnel concerné pourrait donner une réponse différente, qui lui est propre.


J’ai donc expliqué à ce Monsieur ce que représentait pour moi, le métier d’éducateur canin, quel était mon rôle auprès de mes clients, et quelles étaient ma vision et mon approche en matière d’éducation canine.

Cet échange m’amène donc ici, à vous parler de mes motivations, et de mes convictions !




Conseiller ou coach en éducation canine, seraient finalement des appellations plus juste pour qualifier mon travail, à condition bien sûr, d’y ajouter la mention «pour les propriétaires» ! Car en effet, je n’«éduque» pas les chiens, mais bel et bien leurs propriétaires; pour que ces derniers deviennent de bons guides (ou meneurs), et pour qu’ils parviennent à faire faire à leur chien, tous les apprentissages qu’ils jugeront utiles pour vivre en harmonie.


Ma mission est donc d’accompagner les propriétaires de chien pour les amener vers un relationnel de qualité avec leur compagnon à 4 pattes, basé sur la compréhension et le respect mutuel. En tant que comportementaliste je les éclaire également sur les besoins de leur chien, et je leur fournis des outils précieux pour mieux connaître et comprendre cette merveilleuse espèce avec laquelle ils cohabitent : le canis familiaris (et non le loup déguisé en chien... à bon entendeur !! )



Il y a bel et bien des chiens plus «faciles» que d’autres, mais il est essentiel d’avoir conscience qu’à partir de la première minute passée dans son nouveau foyer, un chien fait des apprentissages, malheureusement bien souvent à l’insu de ses propriétaires...


Un de mes objectifs est donc de faire comprendre à mes clients que leur attitude à chaque instant avec leur compagnon, conditionnera/façonnera les comportements de ce dernier !



Je rencontre bon nombre de chiens agités, parfois ingérables... présentant des comportements gênants pour leurs propriétaires...


Beaucoup se sentent «trompés sur la marchandise» car leur chien ne répond pas du tout aux critères décrits dans la littérature, pour lesquels ils l’avaient choisi de telle ou telle race...

Certain ne comprennent pas que ce bébé adorable qui les suivait partout et ne demandait que des câlins, soit devenu cet horrible monstre insupportable dont ils envisagent à présent de se séparer....


En tant que comportementaliste, j’interviens chez des propriétaires qui se voient désarmés devant les comportements gênants produits par leur chien.


(Voici une liste non-exhaustive, à titre indicatif, non pas des causes, mais bien des «symptômes» comportementaux qui poussent les propriétaires à me consulter : Agressivité vis à vis des humains, des autres chiens, ou d’autres espèces animales, Peurs, Anxiété, Vocalises en tout genre (pleurs, aboiements, hurlements,...), Destructions, Malpropretés, Agitations, Troubles alimentaires, Fugues, Stéréotypies (léchage, tournis,..), Hyperactivité, Hyperréactivité,...)


L’éducation canine est à mon sens indispensable pour prévenir tous ces «troubles du comportement» chez le chien !



L’éducation canine, qui permet de demarrer sur de bonnes bases relationnelles, est propre à chacun !

En effet, nous n’avons pas tous les mêmes envies avec nos chiens, les mêmes attentes, et nous n’avons pas tous les mêmes modes de vie !


Si vous désirez éduquer votre chien, il est donc essentiel de commencer par se fixer un cadre et des objectifs à atteindre !



Comme tous les propriétaires de chiens n’apprendront pas les mêmes choses à leur compagnon, et n’emploieront pas non plus les mêmes signaux (=ordres), je soulignerais qu’à mon sens, l’écoute et l’adaptation sont des qualités indispensables pour être un bon éducateur canin !



J’entends beaucoup de personnes déplorer «mon chien est insupportable quand il est en laisse !», ou bien «mon chien est ingérable quand des amis viennent à la maison!».

C’est embêtant en effet, mais ces plaignants ont-il montré à leur chien quel comportement adopter dans telle et telle circonstances ?? NON

Savent-ils même de quelle façon ils souhaiteraient voire leur chien gérer ces situations ?? Là encore, la réponse est souvent NON ! Ou bien : «Non, mais pas comme ça, c’est sûr !»


D’accord, et bien laissez à un enfant de 2 ans des craies grasses ou des tubes de peinture sans l’aiguiller, le guider !! Vous retrouverez à coup sûr de superbes réalisations sur vos murs, vos meubles, etc....

C’est bien à vous de fixer des règles, non ??!


Si vous ne dites pas à votre chien quoi faire, il improvisera, et adoptera toujours le comportement qui lui est le plus bénéfique !


Si par exemple, votre chien vous saute dessus avec son jouet en gueule, et que vous décidez de jouer avec lui (après tout il est si adorable, et vous avez travaillé toute la journée), et bien ce dernier aura appris que vous sauter dessus lui permet de déclencher la partie de jeu !!!

Si au contraire, vous lui apprenez à venir vers vous et à s’assoir avec son jouet pour vous demander «on joue ?» et que vous renforcez ce comportement, alors votre chien proposera toujours le jeu ainsi ! Ce qui lui importe n’est pas de vous sauter dessus, mais bien de jouer avec vous !!! A vous donc de lui apprendre «la politesse» !!



Pour revenir rapidement sur cette notion de «tromperie sur la marchandise», qui pousse beaucoup de propriétaires de chien à se séparer de Médor, ou pire : se séparer de Médor pour adopter Rex 3 mois plus tard... Et bien, mon rôle est également de responsabiliser les propriétaires de chiens, de les éclairer sur leur rôle de guide, leurs compétences en cela, et de les aider à atteindre leurs objectifs.



Concernant les méthodes d’éducation que j’emploie dans mon travail, elles sont toutes basées sur le renforcement positif...... Qui fera l’objet d’un prochain article !!



Pour conclure, et puisque je vous parle bien de ma conception de l’éducation canine, je dirais que l’éducation d’un chien se fait (et se parfait) tout au long de sa vie... L’éducation d’un chien doit se faire dans le sens «donnant-donnant», sur un terrain de conciliation. Le chien agit toujours dans son propre intérêt, il est donc essentiel de faire en sorte que vos intérêts deviennent communs !





Audrey Frézé - www.soutien-canin.fr